En ce moment : Isthme à Club House de Kerbernez

En ce moment : Isthme à Club House de Kerbernez

"Née en 1963 à Nantes, Isthme est une artiste-plasticienne franco-canadienne. Elle vit et travaille depuis 2007 entre Nantes et Pornic (France).

En 2000, Isthme part vivre au Québec. Elle y suit le Programme Artistique de l’Ecole des Beaux-Arts Saidye Bronfman de Montréal. Elle travaille et expose à Montréal jusqu’à son retour en France, en 2007.

Depuis, elle se consacre entièrement à sa pratique créatrice. Artiste internationale en Pays-de-Loire, Isthme développe, entre bord de mer et bord de Loire, une oeuvre gestuelle généralement sur des toiles de grand format.

Egalement navigatrice, Isthme profite dès qu’elle le peut de la proximité de l’océan pour prendre le large. Elle vient de réaliser deux transatlantiques à la voile, desquelles elle a rapporté de nombreux croquis et esquisses. Présentées en avant-première à Pornic en septembre 2012, ces marines au fusain et à l’encre seront exposées dans plusieurs lieux en Bretagne en 2013 et 2014.

Isthme est présente dans des collections privées en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada, en Belgique, en Suisse, et en France ainsi que dans les collections publiques des villes de Pornic (44) et Garches (92).

Dans sa première vie professionnelle, diplômée en sciences politiques et en urbanisme, elle exerce, entre 1989 et 2000, à Paris comme consultante en aménagement et gestion de projets urbains et collabore avec élus et concepteurs (architectes, paysagistes, etc.), en France et à l’étranger.

Un titre donné à une de ses expositions par Isthme récemment était Océan rêvé Océan vécu. Il résume, tout autant que le nom d’artiste qu’elle s’est trouvé : Isthme, ce que je sais de l’existence originale de cette artiste et sa démarche picturale. Une artiste du plein air, du plein vent, qui paradoxalement ne réussit jamais aussi bien dans l’expression de ces forces qu’elle sait affronter dans la nature, que dans l’espace clos de l’atelier fût-il à quelques encablures de la côte et de la mer.

Le titre et le surnom font image. Car l’isolement d’une presqu’île évoquées par son nom et celui du rêve qui transforme tout en mythologie intérieure correspond dans son travail à cette immense écart entre le sujet essentiellement naturel choisi par Isthme et la transposition audacieuse, étonnamment inventive qu’elle en fait sur le support.

Le chasseur de la préhistoire prenait symboliquement possession de son gibier en traçant des contours sur les parois de la caverne. Isthme abreuvée d’embruns et de vent restitue naturellement par un geste suffisamment libre pour cela, et une palette imprégnée de cette connaissance sensible de l’espace et du mouvement du monde, l’énergie essentielle de ses sources. Elle prend de cette manière possession, elle aussi de son univers. Le monde vécu et le monde rêvé ne font ainsi plus qu’un, sous des formes, des techniques et des procédés variés qui sont les secrets du peintre."

Daniel LACOMME
Ancien professeur à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris
Auteur de la collection « Atelier Vivant » chez Bordas

Je peins, je dessine, je travaille le bois, l’ardoise, le métal et réalise des sculptures où l’oeil peut toucher la qualité de ces matériaux dans des associations intimes.

Je réalise des séries thématiques que je décline selon mes explorations sur toile ou papier avec pinceau, fusain, comté, pastel. Dans ces séries, chaque oeuvre prend et reprend l’oeuvre précédente, annonce la suivante, qui n’est, ni jamais la même, ni pourtant très éloignée.

Mes thèmes de prédilection sont liés à l’espace et sa lumière.

Je trouve mon inspiration lors de voyages à terre ou en mer, et dans les lieux où terre et mer se rencontrent, se pénètrent, les estuaires, les marécages, les mangroves. La mer est celle du grand large, la terre n’est pas celle du pittoresque mais celle des régions radicales comme le Grand nord Canadien ou l’atlas marocain. Au départ, il y a toujours des esquisses, des griffonnages au crayon, des notes prises sur le vif, parfois même en roulant à l’arrière d’un véhicule. Mais, c’est dans le calme de mon atelier que je reprends ce matériel capté au vol, fixé sur le papier, inscrit dans mes yeux et ma mémoire sensible.

Quelque soit le voyage, proche, lointain, seule, avec d’autres, je suis très attentive aux formes, mouvements, vibrations du réel. J’aime mettre en scène l’eau, le vent, le ciel, la lumière, le paysage mais aussi ainsi le sec/l’humide, le fixe/le mouvement, le sombre/le clair, la sensation/le vide, etc … dans un simple dépouillement du trait, de la couleur et du médium.

Les artistes post-impressionnistes comme l’ont été Joan Mitchell, Cy Twombly ou peut l’être Pier Kirkeby dans leurs références au réel ont initié mes recherches.

Tout cela fait que mon travail est comme un commentaire du réel.

Isthme, automne 2013

En ce moment : Isthme à Club House de KerbernezEn ce moment : Isthme à Club House de Kerbernez
En ce moment : Isthme à Club House de KerbernezEn ce moment : Isthme à Club House de Kerbernez
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
www.galeriedebretagne.com Quimper -  Hébergé par Overblog